En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Concours Jugement des animaux

Par Marie-Pierre GAILLARD, publié le lundi 11 décembre 2017 16:50 - Mis à jour le lundi 11 décembre 2017 16:50

 


Agriculture - Jugement d'animaux
Cette épreuve du concours de jugement d'animaux est aussi appelée trophée du meilleur pointeur de race./ Photo DDM
Cette épreuve du concours de jugement d'animaux est aussi appelée trophée du meilleur pointeur de race.

Pas de chrono, mercredi, sur l'exploitation agricole du lycée La Roque à Onet-le-Château. «Ce n'est pas un exercice de rapidité», ont expliqué Jérôme Pouget et Fabrice Drob, enseignants en production animale, en introduction du concours de jugement d'animaux par les jeunes. «L'observation et la rigueur sont les seules clés de la réussite» de cette compétition départementale, qui a réuni une centaine de lycéens, étudiants et apprentis de 15 à 25 ans.

Pendant près d'une heure, ces jeunes, «volontaires et motivés», se sont succédé auprès d'un minitroupeau de bovins, composé de deux vaches aubrac, deux montbéliardes, deux limousines et deux de race prim'holstein. Un stylo à la main, une fiche de notation dans l'autre, ces élèves des lycées agricoles d'Onet-le-Château, Naucelle et Villefranche-de-Rouergue ont apprécié les détails morphologiques des bêtes. «Cette analyse revêt une importance particulière dans le travail de sélection de l'éleveur», rappellent les professeurs. «C'est aussi un moyen d'appuyer les actions de formation professionnelle dans ce domaine.»Mercredi, sur les terres du lycée La Roque, six jeunes se sont particulièrement distingués dans cet exercice d'appréciation morphologique. Ces six pointeurs représenteront l'Aveyron au concours général agricole lors du Salon international de l'agriculture à Paris, en février et mars prochains.

La Dépêche le 8 décembre 2017