En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Etude BTS PA consommation de viande aveyronnaise

Par Marie-Pierre GAILLARD, publié le mardi 15 mai 2018 09:15 - Mis à jour le mardi 15 mai 2018 14:51

 

 
   


Les BTS Productions Animales se sont penchés sur la consommation de viandes sous signes officiels de qualité de l’Aveyron

            Lundi 7 mai, les étudiants de BTS PA première année ont présenté le résultat de leur étude sur la consommation des viandes sous signe officiel de qualité et d'origine en Aveyron. Cette étude a été menée en partenariat avec les différents organismes de défense et de gestion des viandes sous signe officiel de qualité en Aveyron, à savoir le Veau d’Aveyron et du Ségala, le Bœuf Fermier Aubrac, la Fleur d’Aubrac, l’Agneau Laiton et enfin, l’Agneau Fermier du Pays d’Oc. Les représentants de ces organismes ont donc participé, attentifs, à cette  restitution des étudiants.

            Les étudiants ont réalisé 438 enquêtes dans différentes grandes et moyennes surfaces ainsi qu’au sein de boucheries traditionnelles, auprès de consommateurs âgés de 25 à 35 ans. Ce travail d’enquête a permis de dresser un état des lieux de la connaissance et consommation de ces viandes sous signe officiel de qualité.

             Les résultats corroborent les résultats nationaux et mettent en avant un ien fort entre la consommation de ces viandes et la catégorie socio professionnelle. Elle est aussi très liée à la composition du ménage ainsi qu’au lien à l'agriculture. En effet, on remarque que les personnes ayant un lien avec le milieu agricole consomment significativement plus de viande et en particulier, ces viandes sous SOQ.  Ensuite, parmi les méthodes de communication sur ces viandes, le rôle des professionnels de la viande, en particulier « le conseil du boucher » est aussi nettement mis en avant. Enfin, les attentes des consommateurs vis-à-vis de ces viandes sont, comme au niveau national, très axées sur le goût, la provenance mais aussi le bien-être animal et le respect de l'environnement...

            Nous tenons à remercier les acteurs de la filière viande pour leur implication dans la formation de nos jeunes. Ce fut pour eux une expérience forte avec une sensibilisation autour de la consommation mais aussi en termes de travail collectif.